Les bases de l’édition — Les règles vitales

Le placement d’un texte doit être fait de façon à être harmonieux, et pour cela, il est nécessaire de suivre certains règles.

Bien évidemment, tout ce que vous allez lire est très théorique, vous verrez avec le temps qu’il vous faudra par moments déroger à certaines règles pour en respecter d’autres. Ce que vous devez toujours garder en tête c’est qu’il vous faut vous mettre à la place du lecteur : il faut que pour lui la lecture soit la plus aisée, et surtout éviter à tout prix qu’il bute sur un mot.

Ce guide est dans un état complètement brouillonesque pour l’instant, c’est pourquoi il n’est pas listé sur le site web pour l’instant.


Suivre la forme de la bulle

Les textes doivent suivre la forme de la bulle.
Si je prends l’exemple d’une bulle ronde, la première et la dernière lignes doivent être plus courtes.

Pour les lignes intermédiaires, dans la mesure du possible, on les édite dans la mesure du possible en zig zag, même si une édition parfaitement ronde (aussi appelé en losange) peut être admise (mais cela requiert généralement de faire plus de césures, ce qui est à éviter, nous le verrons dans le prochain guide). Exemple :

  1. Ligne courte
  2. Ligne normale
  3. Ligne normale mais plus courte que la 2.
  4. Ligne normale mais plus longue que la 3.
  5. Ligne normale mais plus courte que la 4.

    Dernière ligne : ligne courte.

Dans les exemples ci-dessous, veuillez privilégier la forme ronde puisque la bulle est ronde :

Crédits : Gemelli Scans

Trouver le juste milieu entre remplir la bulle et la laisser respirer

Exemples de textes un peu trop petits :

Crédits : Gemelli Scans

Exemples de texte un peu trop gros :

Crédits : Gemelli Scans
Crédits : Gemelli Scans

Exemples corrects :

Crédits : Gemelli Scans
Crédits : Gemelli Scans
Crédits : Gemelli Scans

Ne pas remplir toute la bulle parce qu’il y a de la place, laisser respirer.
+ garder des tailles de police constantes.
On harmonise la taille de police entre les bulles, même si cela implique de laisser du « vide » dans la bulle.

Exemple de bulles qui semblent totalement déconnectées l’une de l’autre car elles comportent une différence importante de taille :

Crédits : Gemelli Scans

Il arrive toutefois que la taille du texte change mais dans des cas bien précis.

Elle sera plus petite quand un personne marmonne, chuchote à quelqu’un ou parle en arrière-plan :

<todo exemple>

Inversement, elle sera plus grande quand son interlocuteur parle plus fort :

<todo exemple>


Centrer la bulle correctement

Le centre optique est la position qui semble la plus centrale pour l’œil, par opposition au centre absolu. L’ordinateur ne peut deviner pour vous, et ça va être à vous de positionner correctement. Plusieurs techniques sont possibles

Analyser les bords

Pour centrer la bulle, on peut faire à l’œil, en regardant les bords ainsi :

Cadrer

Deux méthodes selon votre méthode d’édition :

  • En édition au point, appuyer sur Ctrl pour voir où se trouve votre texte :
Crédits : Gemelli Scans
  • En édition au cadre, faites coïncider les bordures de votre cadre avec ceux de la bulle.

Utiliser une action

On peut aussi s’aider d’une action :

https://drive.google.com/file/d/1xvLAg7HMGizd40XcxLoToID4-NJsV6eU/view?usp=sharing (merci à Gemelli Scans !)

Cette action contient trois différents paramétrages :

  1. Aligner à la verticale et à l’horizontale (puis baisser d’1 px)
  2. Aligner à la verticale uniquement
  3. Aligner à l’horizontale uniquement

Le premier paramétrage s’utilise avec la baguette magique sur des bulles bien fermées et sans encoche.


Ajouter des contours aux textes hors bulle

Hors bulle : contour 2 px blanc

Cas particulier : double contour : blanc + noir

Plus de détails à venir