Magister Magnus de Thanatos !

Ava Citron
Salut mes frères, mes fils, mes brebis égarées sur le chemin de la perversion qu’est cette espèce d’immonde littérature japonaise corrompue, qui incite à la violence et aux comportements malsains !

Un mois…
Un mois exactement depuis cette orgie de débauches et de plaisirs interdits que cet ignoble Magister Magnus de Thanantos (Quoi ? Un problème de langue ? On s’en fout, elles sont mortes toutes les deux de toute façon…), qui se fait adorer par ses partisans sous le titre de MMT, vous a sournoisement glissée sous votre sapin, paré d’un faux costume de Père Noël…

Vous en êtes-vous remis ? Avez-vous réussi à repousser le flot de pensées impures qui accompagnaient par définition même la découverte de cette boîte de Pandore, ou y avez-vous au contraire succombé, cherchant désespérément par tous les moyens possibles à satisfaire votre soif insatiable de dépravations, de sang, de vampires, de sorcières, de culottes et de toute autre manifestation infernale de la basse et impure imagination japonaise ? (Quoi, vous voulez vraiment une phrase plus longue ? Méfiez-vous, c’est l’une de mes (nombreuses) spécialités !)

Et si vous êtes de ceux qui pensent avoir conservé leur santé, tant mentale que physique, après cette confrontation quasiment physique avec le Mal, voici une série de question :

1/ Avez-vous pris des résolutions positives et saines (littérature philosophique allemande, historique ; Activités sportives n’impliquant pas de façon spécifique la partie de votre corps comprise entre votre bassin et le haut de vos cuisses ; cinéma français ou arte ; et bien sûr, assiduité scolaire !) lors du passage à cette année 2014 ?

Oui : Dans mes bras mon fils
Non : Vade retro Ordurus !

2/ Avez-vous maintenu ces résolutions au-delà du 3 janvier ?

Oui : Dans mes bras mon fils
Non : Vade retro Ordurus !

3/ Avez-vous brûlé votre plan d’accès au sanctuaire païen Macabre et Sépulcral de ce maudit Magister Magnus de Thanatos et toutes les missives dont il vous accable régulièrement ?

Oui : Dans mes bras mon fils
Non : Vade retro Ordurus !

Et dernièrement :

4/ QU’EST-CE QUE VOUS FOUTEZ LÀ À ATTENDRE QUE CET ESPRIT NOIR VOUS NOURRISSE ENCORE DAVANTAGE DE SES OBSCÉNITÉS ??? VOUS POUVEZ M’EXPLIQUER ?

Oui : Vade retro Ordurus !
Non : Vade retro Ordurus !

Je vais vous accorder une dernière chance ! Je vais daigner vous livrer une illustration de ce qui se passe lorsqu’un humain pourtant cent fois plus pur que vous plonge malgré lui dans un monde qui n’est pas le sien, qui l’a attiré en son sein mais où il est la proie de tous. Qui l’a leurré avec de belles paroles et les couleurs d’un ciel sans cesse éclatant pour mieux le poignarder ensuite !

Crepuscule Episode 5LEL

Et sachez que je refuserai toute rédemption à ceux qui oseront prendre du plaisir à la lecture de ce récit tragique !

……
…..
« Mais t’as pas bientôt fini de déballer tes conneries, j’aimerais le sortir avant minuit moi, ce *BIP* de chapitre ! (oui, parce que dire des trucs entre *, ça arrive même aux meilleurs) Ed, Lyen, venez me tenir ce bougre, que je lui remette les idées en place !
_ Non, Buddy, ne te laisse pas faire ! Je veux pas être le seul à dire n’importe quoi, maintenant que Nini est trop occupée à emmerd… euh… solliciter les petits vieux dans la rue pour raconter sa vie ! »
cria Daiguren en s’élançant pour libérer son camarade de l’emprise des têtes pensantes de la team.

Un shuriken jaillit du mur, Daiguren l’évita. Un deuxième, même sort. Ne contenant plus l’appel du duel et poussé par sa fierté blessée, Viz, l’autoproclamé « seul et unique Ninja » de la MMT sauta du plafond (oui, il est bon ce viz, il a eu le temps de monter du mur au plafond, et ce sans être vu) et lança un magistral Sexy Harem Jutsu. Daiguren s’arrêta, le nez surmontant un torrent rouge inarrêtable, délaissant son compagnon en difficulté.

Puis ce fut le coup de grâce.
 » Et, Dai, la béta ouverte de Hearthstone a ouvert ses portes ! »
J’ai regardé celui que je prenais pour mon ami faire demi-tour tandis que la massue du chef s’écrasait sur la plante de mes pieds… (ouais… il vise mal… mais ça fait quand même pas du bien, je vous assure.) La suite est trop douloureuse à narrer, c’est donc ici que je m’arrêterai.

……
……
Ah, mais il aura écrit un pavé ce con en plus !
Bon, ben je vais le sortir tout de suite, pas le temps de relire ses conneries moi ! Juste en profiter pour vous filer le lien des chaps sur le site original pour que ceux qui ont le courage de cliquer trois fois (oui je sais c’est un moment difficile, mais croyez en vous, vous pouvez le faire !) puissent faire grimper le nombre de « vues » du manga, et de ce fait aider l’auteur. N’oubliez pas que les webcos sont à l’origine des œuvres gratuites (attention, ça ne rend pas le scantrad des webco légal pour autant), et que la gratuité se fait rare. Comme dirait mon grand-père, la gratuité est notre avenir, encourageons-la !

Chapitre 25

Chapitre 26

Chapitre 27

Sur ce, tchao, et rappelez-vous, les mangas, c’est le MAL !

You may also like...

4 Responses

  1. Enmya dit :

    Sniff sniff je veux la suite :((((

    :p

  2. Baroona dit :

    Ce billet est tellement épique que j’ai cliqué sur les trois liens.
    Je vais du coup peut-être envisager de me mettre à Crepuscule…

  3. Lyendith dit :

    Wow. *o*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TO DOWNLOAD, COPY AND PASTE THE FOLLOWING LINE INTO YOUR IRC CLIENT:



(CLICK ANYWHERE OUTSIDE THIS BOX TO CLOSE THE OVERLAY)