En apesanteur

Ava LyendithAujourd’hui on va parler cinéma. Je reviens d’une séance de Gravity, que les distributeurs français ont été trop feignants pour traduire (c’est fatigant de changer une lettre…) Ça faisait longtemps qu’un film m’avait pas secoué comme ça. C’est aussi le premier film où la 3D me semble avoir un semblant d’utilité. Durant 1h30, on est littéralement dans la peau de la protagoniste − et quasiment seul personnage du film − dans l’immensité de l’espace. La caméra tourne. Beaucoup. Sans arrêt. Elle s’éloigne et se rapproche. Lentement ou rapidement. Et c’est vraiment bien fait.

On a vraiment l’impression d’être dans l’espace, on partage la détresse et la peur de cette femme, qui se parle à elle-même comme pour nous parler à nous. On tremble chaque fois qu’un obstacle se met en travers de son voyage vers la terre ferme − c’est-à-dire à peu près toutes les deux minutes. Chaque fois qu’un bruit menaçant augmente crescendo, ou que tous les sons se coupent soudainement.

Bref, c’est un film puissant. Je vous conseille de le voir pendant qu’il est encore au cinéma, si il vous reste encore un rein pour acheter une place.

Et si ça ne vous tente pas, vous pouvez donner ce rein en sacrifice pour ressusciter notre facétieuse Sorcière Dorée. >=D

Umineko E2 Chapitre 13LEL

Un chapitre qui donne quelques indices importants sur la façon d’aborder les énigmes de la série. Profitez-en bien, c’est le dernier chapitre avant Nowel. >=3

You may also like...

1 Response

  1. Kagura sumire dit :

    merci pour ce chapitre ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TO DOWNLOAD, COPY AND PASTE THE FOLLOWING LINE INTO YOUR IRC CLIENT:



(CLICK ANYWHERE OUTSIDE THIS BOX TO CLOSE THE OVERLAY)